livres
Forum
Vous abonner GRATUITEMENT à la chaîne youtube CENSURES TV
CD Sarkozy
Accueil censures TV

Jean-Michel Baylet de la Dépêche du Midi : Presque de la censure ?


Si l'information n'est pas dans La Dépêche, elle n'existe pas ? Encore vrai ?

Le titre : "Presque de la censure, M le ministre Jean-Michel Baylet de la Dépêche du Midi ?"






« Si l'information n'est pas dans La Dépêche, elle n'existe pas, ce sont les
avantages d'un monopole. »
L'Express a noté cet aphorisme de Jacques BRIAT en 2011 dans un dossier consacré à l'empire de Jean-Michel Baylet...

En 2016, Mme Catherine Ferrier, Préfète du Lot, inaugurait le 1er salon du livre de Montcuq en Quercy Blanc.
En 2017, M. Serge Rigal, Président du département, inaugurait le 2eme salon du livre de Montcuq en Quercy Blanc.
Pas un mot pas une photo dans la Dépêche du Midi...
Je vis depuis 1996 dans un département où la Dépêche du Midi est l'unique quotidien et aucun de ma centaine de bouquins n'y a été présenté...

Et Jacques BRIAT semble crédible sur le sujet, car il a perdu sa
circonscription de député en 2007, battu par la jeune Sylvia Pinel alors
ostensiblement soutenue par Jean-Michel Baylet et la Dépêche du Midi même si
le Conseil Constitutionnel n'avait vu aucune faute contre la démocratie
représentative.
Mais ne parlons pas de politique, juste d'informations.
« Si l'information n'est pas dans La Dépêche, elle n'existe pas, ce sont les
avantages d'un monopole. »
Je vis depuis 1996 dans un département où la Dépêche du Midi est l'unique
quotidien et aucun de ma centaine de bouquins n'y a été présenté.

En 2016, Mme Catherine Ferrier, Préfète du Lot, inaugurait le 1er salon du
livre de Montcuq en Quercy Blanc.
Pas un mot pas une photo dans la Dépêche du Midi.

En 2017, M. Serge Rigal, Président du département, inaugurait le 2eme salon
du livre de Montcuq en Quercy Blanc. Pas un mot pas une photo dans la
Dépêche du Midi.

A chaque fois, on notait également la présence de 40 écrivains.
Pas un compte-rendu, pas une photo, dans la Dépêche du Midi.

« Si l'information n'est pas dans La Dépêche, elle n'existe pas, ce sont les
avantages d'un monopole. »
Pourtant ce salon du livre est devenu une référence.

Etonnant non ? Au point que peut-être ma petite voix sera entendu si je
demande à M. Le ministre :
Est-ce presque de la censure votre attitude à mon égard ?

Car naturellement, il n'existe pas de censure dans notre pays. Juste des
choix éditoriaux.
J'ai naturellement déjà abordé ce sujet et leur correspondante locale est
toujours au poste.
Faut-il en conclure qu'il ne s'agit pas de son choix mais d'un choix venu de
plus haut ?...

M. Serge Rigal dirige le département avec des élus issus du même parti que
M. Jean-Michel Baylet, le silence 2017 ne semble pas pouvoir être imputé à
sa présence !

Qu'en pensent nos députés ? sénateurs ? Nos conseillers départementaux ?
régionaux ? Nos maires ? Mes concitoyens ?

Je pose une question, comment qualifier ce silence ?
"Presque de la censure" vous contiendrait M. Le ministre ?

Vous m'avez même bloqué sur twitter, c'est presque trop d'honneur pour un
modeste auteur, donc je ne peux vous suivre ni vous interpeller, donc cette
vidéo, peut-être, sera reprise par quelques personnes aptes et capables de
vous poser la question.

Qui a décrété ma non-existence, au sens disons BRIATesque du terme, durant
ces deux décennies lotoises, et pourquoi ? Je venais d'ailleurs, d'une autre
région de France, j'étais donc un "estranger" à la nécessaire soumission ?
Je n'ai pas su faire allégeance ? Car c'est ainsi que doivent se comporter
les "estrangers" dans cette Occitanie ?
Heureusement il existe deux hebdomadaires dans le département, non inféodés
au grand groupe de presse de M. Le ministre Jean-Michel Baylet. La nature a
horreur du vide !

Et donc sur internet, MONTCUQ TV est un peu visible, un peu... Nettement
moins que ne le furent certains de mes sites durant la première décennie du
millénaire.
Mais j'ai tenu, continué à publier.

Bref, voilà, j'expose une situation et questionne.
Leur correspondante peut-elle continuer ainsi ?

Un groupe de presse recevant d'abondantes mannes financières publiques
a-t-il des devoirs déontologiques d'information ?

Cette vidéo peut-elle être vue plus de 500 fois dans le monde déjà cadenassé
du web ?





Votre avis votre commentaire...



Voir sujet précédent du forum